Livraison à 8 $ et gratuite après toute commande de 90 $

Ma routine beauté: d’ado full maquillée à grano assumée

On me demande parfois ce que je mets sur ma peau pour qu’elle soit aussi resplendissante.

OK, c’est pas vrai; j’ai parfois les pores dilatés, des boutons, des zones de sécheresse dans le front et des rougeurs sur le menton. Mais, de façon générale, j’ai hérité d’un épiderme pas si capricieux. Vous êtes toutefois plusieurs à me questionner sur ma routine de soins, alors j’en profite pour vous répondre ici, en retraçant son évolution qui s’est simplifiée avec les années. Et pour le mieux!

LE MAQUILLAGE

Avant

Au début du secondaire, j’avais cette fâcheuse habitude d’étaler un dégradé de rose et d’orange sur mes paupières. Un beau coucher de soleil au-dessus des yeux, un crépuscule en crème soigneusement estompé sous le sourcil. J’avais bien noté les conseils du magazine Filles d’aujourd’hui, quand même. C’était l’époque où j’achetais mes cosmétiques au Ardène et où une ligne de crayon blanc au parfum de vanille synthétique était considéré comme étant de bon goût. Mon eye-liner noir profond encerclait la naïveté de mon regard et je mettais des fleurs en plastique dans mes cheveux. Jugez-moi pas (trop). D'aucuns pourraient appeler ça la Belle Époque, mais les années 2000 m’ont plutôt laissé un souvenir que je range dans la même boîte mentale que la mode emo: de préférence fermée pour toujours.

À 14 ans et, ma foi, un maquillage pas du tout léger.

 

Aujourd’hui

Mon budget maquillage doit me coûter environ 50 $... par année. Il faut dire que je ne me maquille presque plus, ce qui représente assurément le meilleur moyen d’économiser! En tant que passionnée (lire: crinquée) de DIY, je fabrique mon cache-cernes, mon fard à joue et ma poudre libre lorsque j’ai envie d’en mettre. Je colore mes lèvres à l’aide de mon baume rouge. Hormis les ingrédients nécessaires à la fabrication, tout ce que j’achète est un mascara et un crayon noir. Et non, je ne suis plus retournée au Ardène depuis belle lurette.

Eye-liner, shampoing sec, fards et cache-cerne; la presque totalité de mes articles de coquetterie.

 

Recette express de fard à joue ici!

L’HYDRATATION (OU LE CRÉMAGE)

Avant

J’ai connu les crèmes pour le visage assez tard dans ma vie. À vrai dire, j’ai commencé à en appliquer lorsque j’ai appris à en faire, à la mi-vingtaine. Protéger ma peau du vent, du froid et l’hydrater quotidiennement? Je faisais rien de tout ça.

Aujourd’hui

J’applique une crème hydratante en me levant le matin, avant de me maquiller. Je vous laisse deviner quelle compagnie j’utilise ;). Ma peau est mixte, mais j’utilise toutes mes crèmes selon les saisons et la texture de ma peau. Il faut dire que le type de peau n’est pas une loi coulée dans le béton, mais plutôt une indication qui peut vous aider à choisir celle qui vous convient le plus.

Petit mot sur les beurres fouettés: les beurres sont à la mode. Constitués seulement de matières grasses, ils permettent de protéger et de conserver l’hydratation de la peau, mais ils n’hydratent PAS. Seule une crème constituée d’eau et de gras peut le faire.

 

LE NETTOYAGE

Avant

Comme toute adolescente qui se respecte, je lavais mon visage avec du Spectro Gel pour l’acné, moi qui devais avoir un bouton par année. #chanceuse Je me démaquillais avec du gel bleu Marcel et des tampons en coton jetables. Dans ma douche, les bouteilles de plastique de gel douche et de shampoing s’accumulaient. C’était pas très zéro déchet. Pour tout dire, je savais pas que les savons artisanaux existaient (j’exagère… à peine).

Aujourd’hui

Même si je fabrique des savons doux pour la peau, je n’en mets jamais sur mon visage. Je me démaquille avec un peu d’huile végétale (la jojoba est ma préférée), et je rince à l’eau. C’est tout. Une fois par semaine ou aux deux semaines, je me fais un masque au matcha ou au ghassoul. L’effet est juste fou: on dirait que j’ai passé l’après-midi à me faire faire un facial à 70 $.

EN RÉSUMÉ

Un peu de crème hydratante, un masque à l’occasion, quelques produits pour le maquillage, de l’huile pour enlever le tout et voilà ma routine beauté assez minimaliste. C’est pas compliqué, c’est rapide, ça coûte presque rien et surtout, je mets aucun produit potentiellement toxique sur ma peau.

Et vous, à quoi ressemble votre routine de soins?

Salutations sans fard,

Stéphanie


Partager ce message


Laissez un commentaire